Hotep = black suprémacie?

 

IMG_20180202_200227_310.jpg

La saison 2 de « Dear white people » est sortie et je l’ai binge-watchée. Et un terme a titillé ma curiosité. Le terme Hotep man. Une des héroïnes de la série se met à fréquenter un homme noir magnifique aux principes très établis, blackcentric (archi pro black) , patriarcalistes et homophobes. Un Hotep.  Vous me connaissez, la seconde d’après, j’étais en ligne, le cerveau en ébullition.

 Avant de dire ce qu’est un Hotep, je vais vous dire pourquoi ça m’a accroché. Parce que le discours que tenait l’Hotep dans la série est un discours que j’ai entendu dans ma famille notamment, quand j’ai eu un enfant avec un homme blanc. Et je reconnais que pour moi tout se tenait. On me faisait comprendre que je blanchissais ma lignée permettant ainsi à l’homme blanc oppresseur d’éradiquer la race noire. Le métissage étant le processus par le biais duquel était programmé la disparition de l’homme noir. Le discours m’avait profondément touchée. Bon ça ne m’avait pas fait changer d’avis mais ça m’avait donné matière à réfléchir. Et puis, j’avais classé ça dans ma rubrique du racisme ordinaire.

Et le temps est passé. Les mentalités ont commencé à s’échauffer. Des voix se sont faites entendre. La police continuait à tirer sur les hommes noirs impunément en France et partout dans le monde. L’homme noir toujours infériorisé s’illustrait dans le sport, la musique et la prison. Difficile quand on est un enfant de se construire sur de tels modèles. Et j’élevais deux hommes en devenir. Deux hommes de couleur. Je ne vais pas discuter davantage de ça parce qu‘il me semble que le sujet est trop profond et a de nombreuses ramifications qui plongent dans l’histoire et la philosophie de l’humanité, pour en piapiater comme ça sur un blog. Donc revenons à nos moutons.

Partant du fait que l’homme noir a toujours été considéré comme une menace par l’homme blanc, et que par conséquent il était menacé,  un groupe d’homme suite aux mouvements pour les droits civiques aux USA, a donné naissance à un mouvement  : La nation Hotep.

Hotep signifie en égyptien ancien, être en paix, selon le dictionnaire urbain. Ce  terme sert aussi de salutation. Le concept une fois de plus est largement plus vaste et je vous invite à creuser en ligne si vous le souhaitez.

IL ne s’agit pas de chanter kumbaya en se tenant les mains autour d’un feu de joie. Mais de célébrer l’homme noir hétérosexuel dans la reconnaissance de sa propre valeur, de sa place dans le monde et de sa contribution au bien-être de sa famille et de sa nation.

D’après la définition du site Nation Hotep, « Etre Hotep signifie être responsable, et non une victime, ne pas avoir une mentalité d’opprimé, mener une vie saine, soutenir l’économie noire, la responsabilité financière et le maintien de la famille nucléaire noire. Ceux-ci sont les éléments clés qui sont au cœur du mouvement Hotep. »

pharaoh_black_363703107.jpg

 

Sur le site on apprend que les Hoteps ont été accusés à tort d’être misogynes, sexistes et homophobes. Ils disent qu’au contraire les femmes noires sont les piliers du mouvement, et qu’on leur doit le plus grand respect. Ils affirment aussi que les modes de vie différents, homoparentalité, homosexualité… Ne sont pas vilainisés. Ok mais bon, d’après de nombreux témoignages, il y a ce qu’ils disent et il y a ce qu’ils font. Le mouvement jouerait avec les mots comme le font souvent les groupes extrémistes. Et beaucoup qualifient les Hoteps de black suprématistes sexistes, homophobes et misogynes. La chanteuse Erykha Badu s’est affichée clairement comme Hotep. Ce qui a enflammé la blackosphère pendant un moment.

hotep-meme

Je pense que ce mouvement a permis à certains hommes africains-américains de se forger une respectabilité. Soutenir l’économie noire est important si on souhaite créer un lobby qui plus tard pourra influencer la politique nationale voire internationale. L’homme noir aux usa est dans l’inconscient collectif un père absent, coureur de jupon, sans morale et souvent en prison. L’Hotep propose une autre version du mâle africain-américain. Un homme et citoyen responsable, père, frère et/ou fils qui soutient sa famille et contribue à l’éclosion et au maintien de la prospérité de son pays. Et en effet sur un tel modèle on peut s’appuyer pour bâtir une nation.

Ça j’ai compris. C’est sur le texte. Dans les faits, les choses sont plus complexes. Certains Hoteps accusent les médias, particulièrement la télévision, en majorité dominée par une « élite blanche de gauche », de féminiser l’homme noir et citent pour exemple le personnage de Jamal dans « Empire » seul membre droit et honnête au sein d’une famille noire totalement disfonctionnelle, qui est homosexuel, ou bien dans « This is us, » l’enfant noir né de parents drogués,( le père nota bene est bisexuel) adopté par une famille blanche, hétérosexuelle totalement idéalisée, qui peine à maîtriser ses émotions ( sous-entendu valeurs féminines). Les Hoteps sont pour beaucoup des conspirationnistes. Et les blogs fleurissent sur les complots fomentés par l’homme blanc pour anéantir la race nubienne ( il n’y a qu’un race, c’est la race humaine n j’explique…). Pour certains Hoteps, le métissage n’est pas acceptable et le terme « sang-mêlé » est souvent employé.  D’autres privilégieront une femme ou un homme à la peau sombre créant ainsi une échelle de valeurs en réponse aux des théories racistes des suprématistes blancs.

Ils disent qu’il n’y a pas de représentation positive de l’homme noir hétérosexuel dans les médias. Oui direz-vous, mais il y en a de plus en plus maintenant! Par exemple : Luke Cage, Black Lightening, et Black Panther… En effet, Black Panther raconte une autre histoire. Et d’une certaine manière se rapproche du modèle Hotep : Racines, famille, valeur, fierté, noblesse, honneur et respect. Les femmes sont des amazones qui qui protègent leur roi et soutiennent les fondements du Wakanda. Les hommes sont puissants, hétérosexuels, vaillants et téméraires. Les ancêtres sont respectés*ées et les valeurs transmises depuis des générations sont la colonne vertébrale de toute une nation. de même pour Luke Cage qui met sa force au service de son quartier et de Black lightenning  père de famille déchiré entre sa famille, son devoir de citoyen et sa position d’homme africain-américain influent dans une Amérique divisée.

Mais ce sont des super héros. Les Hoteps veulent des héros du quotidien. Une image du père noir réévaluée à la hausse.  Une évocation par les médias valorisant la cellule familiale africaine-américaine. Sur ce point je suis d’accord. Le travail sur l’inconscient collectif est le plus profond. et les médias en sont le les vecteurs les plus efficaces.

 

Qu’est-ce que j’en pense ?

Comme d’habitude je suis partagée.

Tout ce qui a des relents de racisme et de séparatisme m’insupporte. Mais je ne suis pas un homme noir. Tant qu’on a pas vécu une chose dans sa chair donner un avis est quelque peu caduque.  Mais je sais pour avoir parlé avec mes fils qu’être un mâle de couleur dans un monde où le dominant est blanc et se sent de fait supérieur, est extrêmement frustrant et violent. J’ai vu ce que le racisme institutionnalisé a fait à mes fils, en France. J’ai vu leur douleur et leur rage mêlées à un profond sentiment d’impuissance et de solitude.  Alors je devine que ce doit être pire quand tu es dans un pays depuis des siècles, que tu en es citoyen, que les restes de tes ancêtres reposent sur cette terre et que tu n’y as toujours pas ta place.

Je peux comprendre qu’on ait besoin de créer une base de références, un modèle éthique et moral pour les hommes et les jeunes gens noirs afin que cette génération d’hommes sacrifiés au bûcher de la vanité de l’histoire de l’occident renaisse de ses cendres. Afin que ces hommes redeviennent les pères, les frères, les fils et les citoyens honorables qu’ils étaient destinés à être.

Mais bon, entre le théorie et la pratique…

 

Et là ou je freine sérieusement, c’est quand on parle de politique et d’alliances douteuses. (mais finalement pas si étonnantes que ça) Pourquoi faut-il qu’il y ait toujours un cheveu dans la soupe?

Les Hoteps sont des blacks suprématistes. Oui. Pourquoi?

De une, ils portent pour certain la casquette « Make America great again » et soutiennent en partie la politique de Trump.

De deux, ils se trouvent des similitudes avec l’extrême droite blanche américaine : http://hotepnation.com/

Premièrement, les deux côtés représentent les traits alpha de leurs races respectives. Les Hoteps pour les Noirs et l’extrême droite pour des Blancs. La Gauche est tout à fait féminine dans son approche tandis qu’elle aime pleurer, se plaindre et protester mais ne jamais rien pour elle-même. Les Hoteps et l’extrême droite veulent agir pour eux-mêmes.  Ils veulent l’indépendance.

Les Hotep et l’extrême droite en ont assez de voir l’Amérique reléguée au second plan en faveur des intérêts étrangers.

Pourquoi les Hotep et l’extrême droite soutiennent-ils la volonté de Trump de protéger la nation contre L’ENTRÉE TERRORISTE ÉTRANGÈRE DANS LES ÉTATS-UNIS et soutiennent-ils la campagne pour la construction du mur ? Parce qu’il (Trump) met des Américains d’abord. ( souce Hotep Nation)

Alors quand Joëlle Brooks l’héroïne de « Dear white people » se lève en criant « I can’t believe I felt for a damn Hotep! Hell no!* ( ou quelque chose comme ça) , je peux comprendre que ça coince.

En tout cas j’aurai appris quelque chose !

Je vous souhaite le meilleur.

1L :

 

*C’est pas possible que je sois tombée sous le charme d’un p.. de Hotep! C’est non!

Si vous voulez creuser…

Les racines d’Hotep ,en Français

https://byusmedia.fr/veut-dire-hotep/

Mignon et instructif .En anglais

https://blackgirlnerds.com/hotep-b-s-time-not-ok/

Sarcastique et drôle. En anglais

http://neguswhoread.com/five-kinds-hotep/

Très instructif

 

 


9 réflexions sur “Hotep = black suprémacie?

  1. J’ai appris quelque chose et je t’en remercie. Je reste mitigée un peu comme toi, je pense que c’est bien de soutenir l’économie noire au maximum car si nous ne le faisons pas personne ne le fera mieux que nous.
    Cependant le métissage effectivement peut être perçu comme une mauvaise chose mais peut-on en vouloir à une personne d’aimer une personne qui ne lui ressemble pas?
    Sur cela je ne suis pas d’accord.

    Rien ne peut être tout noir ou tout blanc (fière de ma phrase de fin lol)
    La bises

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article qui a bien éclairée ma lanterne. Je suis métisse et honnêtement j’ai pas de problème particulier de racisme en France. Cependant une chose m’interpelle. Tu dis que tu es mitigée. Ce qui pour moi veut dire sans t’offenser que tu n’arrives pas à faire ton choix sur la moralité de ce mouvement. A mon avis, HOTEP a démarré avec des valeurs honnêtes et humaines mais avec le temps (tu verras cela dans tous mouvements) les plus partisans d’entre eux se sont échauffés et se sont laissés dirigés par la haine. Le mal appelle le mal, la douleur appelle la douleur, comprend celui qui peut comprendre. Si pour une quelconque raison, le mouvement ne se dirige plus dans les valeurs premières de ses fondations et qu’il s’est laissé dépasser par d’autres revendications plus massives alors ce mouvement n’a plus raison d’être car il devient autre chose et c’est là ou ton choix se fait.
    Je ne suis pas du tout pour les suprématies et c’est ce qui d’après ton article se fait le plus sentir dans ce mouvement. Donc je ne l’approuve pas et en aucun cas je ne peux être mitigée là dessus. Cependant je crois que l’homme noir doit se valoriser quelque soit son orientation sexuelle et ses choix de vie. Etre noir ce n’est pas qu’une attitude. C’est dans tes tripes. Tu ressens cette sensation d’injustice parce que tu es noir. Tu ressens cette boule de colère et de tristesse car tu l’a dans tes gênes. Etre noir, pour moi c’est une fierté. Je suis métisse pour certains et pour d’autres je suis noire et pour d’autres encore je suis blanche. Mais moi je dit que j’appartiens au peuple noir et que je suis qui je suis.

    J’aimerais beaucoup échangée avec toi dans le futur car je pense que tu pourrais m’apporter autant que je pourrais le faire.

    Merci encore pour ton article et désolée pour ce long commentaire

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Tu as trouvé les mots qui m’ont fait défaut. Comme toi je pense que ce mouvement a des bases humanistes et profondes. Ce sont les dérives qui me rendent perplexes. J’ai le sentiment qu’une brèche s’est ouverte par laquelle se répand toutes les colères les frustrations et les rancunes accumulées à travers l’histoire. Être issue des deux cultures ne doit pas être simple. J’ai deux fils métis et comme toi ils se disent noirs. Ils revendiquent leurs racines nubiennes . Je serai ravie d’échanger avec toi. Je te remercie pour cette conversation qui s’engage. Elle est fondamentale. Passe de bonnes fêtes !

      J'aime

  3. Une réflexion très intéressante, merci pour ce témoignage et pour les informations sur le mouvement Hotep. Je viens de finir l’épisode en question de la série Dear White People et j’avais beaucoup de question en tête, encore merci pour l’éclairage ! ^^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s