On ne singe pas le naturel.

pexels-photo-269810.jpeg

« Mes souvenirs sont assez confus. Ceux joyeux d’une méditation puissante, au bout de cinq minutes je me sentais radieuse et rayonnante d’une énergie vive . Mais j’ai poursuivis pendant vingt minutes. Et d’autres sensations. Mes émotions qui se bousculent.
Puis le souvenir de lui Aries, un peu de colère surgissant d’un timide sentiment d’abandon. Est-ce qu’il m’aime vraiment. Et moi, est-ce que je l’aime vraiment?
Est-ce que j’ai une idée de ce qu’est l’amour véritable?
Je lance un vœux dans l’univers: Je veux faire cette expérience et reconnaître que « C’est ça! Je suis entrain de vivre un amour véritable! »
Je laisse glisser cette pensée. Dans un bâillement, elle se dématérialise dans l’éther.
Puis je pense à mes textes. Je tape énergiquement. Je réécris. Je formate. Je regarde « the apprentice » ce sera la troisième fois, j’en apprends long sur les caractères et je dépiaute l’émission. Je regarde une nouvelle série  » Get it on » et je rêve de tourner dans une série d’une même valeur.
C’est l’anniversaire de Zoz un quart de siècle et R… comme d’habitude se jette sur mes miettes de lui, pour en être la vedette. Je me retire de la bagarre. Oui ça fait longtemps que tout ça ne m’intéresse plus. Je le laisse ronger son os.
Ecriture ce soir. On me complimente sur mon imagination sans vergogne. je rayonne. Avec mes mots. je sais que suis. je suis. je suis. »

bureau

J’ai écrit ces mots en décembre 2013. Je compare. Mince! J’aimais « The Apprentice » et je suivais Trump sur Twitter! Je peignais encore sporadiquement. Toute à mon métier d’actrice. J’étais dans la tourmente. Et j’aimais un homme que je n’aurais pas dû aimer. Ou l’aimais-je réellement? Je contemple le chemin parcouru.

Je pense même que je préfère mes posts d’avant. Plus personnels. Plus crus peut-être. En fait je ne pensais jamais au fait d’être lue. J’aimais juste laisser courir mes mots. Je ne me souciais ni des « likes » ni des « comments ». Je n’en ai jamais eu d’ailleurs. Et je pense que j’aurais été bien surprise d’en avoir. Bon je ne vais pas dire non plus que maintenant je cours après la performance! Je ne vais pas mentir!! C’est juste qu’en lisant ces mots d’il y a presque 5 ans, je leur trouve une sorte d’innocence, de fraîcheur qu’il me semble avoir perdue. Et à dire vrai que je ne la trouve plus non plus chez la plus part des actuels*lles bloggueurs*euses. Une fois de plus l’appel du gain est venu bousiller le naturel. C’est sans doute une signature des temps. Je ne critique pas réellement. Je constate. Moi-même emportée par cette vague, je le devine, revenir en arrière serait inutile. On ne singe pas le naturel.

Alors je fais un petit tour du côté de ma mémoire. Je prends un bain de transparence et de maladresse. Je me régale.

InstagramCapture_df45fcbf-390e-402d-847e-23a01b5b5485


4 réflexions sur “On ne singe pas le naturel.

  1. Coucou Félicité

    Moi je préfère nettement mes textes d’aujourd’hui car je suis plus mature dans mon écriture, je n’ai plus peur de l’avis des gens. J’écris ce qui me passe par ma tête parce que j’ai envie de le faire. Je suis contente si on like ou on commente mais je le fais plus pour partager que pour cette véritable recherche.
    J’ai complètement arrêté le partage d’article dans les groupes de blogueuses car cela m’apporte des vues qui font chuter la qualité de mon travail.

    Si tu écris pour toi, tu verras que le reste te passera par dessus la tête et ce même si tu es moins innoncente dans ton écriture.
    Bises

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s