Faire le ménage dedans et dehors.

Faire le ménage dedans ou comment je me suis mise aux superfoods.

20180227_142319.jpg

Il y a une quinzaine de jours, mon énergie était à bout et j’ai pris la décision de faire le ménage. J’y pensais depuis un moment mais ce sont les encouragements d’une amie qui m’ont décidé à passer le pas. Il y avait tant de livres, de lettres, de dossiers amoncelés dans mes placards et mes bibliothèques! Je vivais dans un nuage du passé qui laissait peu de place à quoique ce soit de nouveau. Par conséquent, si je voulais du nouveau dans ma vie, il fallait faire de la place.

Comment ? En nettoyant et en jetant.

Ce qui est amusant c’est que dès que j’ai commencé, je suis tombée malade. Mon corps faisait de la résistance. J’ai compris que j’étais prisonnière de ces souvenirs et qu’il fallait que je me libère. Le travail est très lent. Il y a les souvenirs relatifs à mes garçons, les cahiers de maternelle, les dessins que bien entendu je ne souhaite pas jeter. Il y a des nouvelles que j’avais commencées et pas finies, ou que j’avais oubliées. Il y a des journaux intimes, certains aboutis d’autres non. Il y a des photos qui rappellent des souvenirs. Qui réveillent des morts aussi. Il y a des lettres d’amour qui font sourire, des petits mots, des petites cartes. Il y a des cartes de visite de personnes dont on ne souvient plus. Il y a des listes de numéros de téléphone certainement obsolètes. Il y a des scénarii de films, de séries, de court-métrage, des pièces de théâtres. Il y a des affiches et des flyers. Il a des cordes, des pierres semi-précieuses. Tiens ! Une carte orange ! J’ai retrouvé un appareil polaroid et une boucle d’oreille que je croyais avoir perdue…

En regardant tout ça, je voyais combien j’avais eu une vie remplie. Je retrouvais les rires, les bruits, l’empressement. Bizarrement alors que j’ai toujours peint et dessiné, il n’y avait pas de photo de mes œuvres. J’ai retrouvé mon carton à dessins. Lui aussi relégué derrière une penderie. Il contenait des magnifiques peintures faites par mes fils et une que j’aime beaucoup que nous avions faites à trois.

20180227_142514.jpg

Je n’ai pas fini, le travail va être long. Beaucoup de souvenirs et une tendance à ne rien jeter. C’est toute l’histoire de ma vie ça !

 

Ménage intérieur et ménage extérieur

Alors pour que l’intérieur reflète l’extérieur, je me suis mise aux super Food. J’ai commencé depuis deux semaines ; je suis dans la phase d’élimination. Depuis près d’un mois, je ne mange plus de viande, j’ai repris mon végétarianisme post-Bali. Et pour cette détox je ne bois pas d’alcool non plus. Je réduis ma consommation de thé et de jus. Je bois de l’eau. Eau claire certes filtré,e mais sans aucun ajout même pas de zeste de citron sauf de temps en temps de l’Aloe Vera. Faire une détox super-food c’est de l’alchimie. L’eau ne dot pas être mélangée à  n’importe quelles molécules. Bref j’aborderai le sujet quand j’aurai une plus longue expérience. C’est encore tout neuf et je n’aime pas parler de ce que je n’ai pas expérimenté moi-même. D’abord parce que je suis curieuse, et aussi parce que j’aime la vérité. Donc je ne vais parler que de mes débuts.

 

Comment suis- arrivée aux super- aliments ?

Par l’intermédiaire de ma cousine qui est végane et suit depuis des années David Wolf. Et qui trouvait que je me laissais aller. Elle a une hygiène de vie intéressante végane, et vivant selon les principes ayurvédiques, elle a une souplesse incroyable et une belle énergie. Elle a été mon guide sur le chemin du bien manger.

 

Qui est David Wolf?

En quelques mots parce que je ne pourrai pas raconter toute de l’aventure extraordinaire de cet homme, je peux vous dire que c’est le pape de la super-cuisine et du manger cru. Autrement dit, il nous apprend à manger pour donner à notre corps ce dont il a besoin pour aller bien, mais surtout pour aller mieux et vivre longtemps en parfaite condition. Un exemple. Il parle de brocolis. « Les brocolis, dit-il, c’est bon, c’est de la bonne nourriture c’est ok. Le chou frisé oui c’est mieux. Mais la Chlorelle, ça c’est top. Les baies d’Açaï, incroyables pour votre peau, pour détoxifier l’organisme et vous booster avec de la vitamine c naturelle… » Il rempli les salles, il est suivi à travers le monde entier. Et sur Facebook il te fait des lives avec des milliers de personne qui se connectent pour écouter une rivière couler ou un feu de bois crépiter. Magnifique Égrégore.  Bref c’est l’avocat de la vie dans toute sa simplicité. Et de l’humanisme dans tout ce qu’il peut y avoir de complexe. Manger moins et mieux pour pouvoir mieux être et se connecter à l’autre.

 

Donc juste pour démarrer,

Petit dej, un shot de jus d’orange sans addition de sucre avec une cuillère à soupe rase de chlorelle, je shake et je bois cul-sec.

La chlorelle est une algue qui nous offre toute une gamme de vitamines et des minéraux nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Elle va plus loin. Elle aide à purifier notre corps des métaux lourds que nous absorbons au quotidien. Voici le lien si vous voulez en savoir plus sur l’excellent article de consoglobe. https://www.consoglobe.com/chlorelle-algue-bienfaitrice-cg.

20180227_142235.jpg

 

« L’Eveil du Bouddha » un petit déjeuner de superfood cru  qui contient des baies d’Açaï, des amandes, des graines de chia (un autre super aliments) et et des bananes (potassium me voilà !). Je rajoute en général des amandes natures et un peu de banane fraiche. J’en prend 4 cuillères à soupe que je mélange dans du lait d’amandes dans un bol moyen. Je laisse poser quelques minutes le temps que le tout gonfle, et je déguste. Avec ça, pas de fringale avant midi !

20180227_142151.jpg

 

Midi, salade crétoise avec du fromage végétal ( pas d’origine animale et surtout pas trop de sel) et de l’huile d’olive. Bon goût et on se fait du bien. Pour le crunch j’ajoute des graines de chia. ( un super aliment aussi). Ce qui est bien, c’est qu’elles gonflent en créant un gel qui englobe tout dans les intestins et racle les bords en éliminant tout. Top pour le transit.

Et je bois de l’eau, de l’eau et encore de l’eau nature ou avec de la pulpe d’Aloe Vera (Un autre superfood) que j’ achète fraîche à La Vie Claire. J’achète en fait une feuille que je coupe en petits morceaux que je garde dans un tupperware. Chaque jour, je prends un des morceaux j’en ôte la pulpe que je coupe en petits morceaux aussi. Et je les mets dans ma gourde que je rempli d’eau filtrée.

20180227_141836.jpg

 

Le soir, j’aime bien manger une salade verte à l’huile de chanvre avec des morceaux de tofu fumé et des pois chiches. Et je me régale devant la tévé avec un dessert fait de gaines de chia, de lait d’amande,de suc de coco ( sucre végétal bénéfique pour la santé), de noisettes natures et de bananes fraîches. Il faut laisser gonfler les graines de chia avant de déguster pour qu’elles puissent produire leur gel. J’en mets en général deux cuillères à soupe dans un bol moyen, je recouvre de 2 doigts de lait d’amande pour laisser les graines gonfler, puis j’ajoute selon mes goût le suc de coco, les noisettes et les morceaux de bananes. C’est un dessert riche en protéines et en sucre lent , délicieux et parfait pour le transit.

20180227_142015.jpg

Une tisane de concombre amer avant le coucher pour gérer le sucre dans le sang et faire diminuer les graisses. Et en plus même sans sucre ça a bon goût!

 

Touts ces changements ont bien sûr eu un impact sur ma créativité. Je me suis penchée sur les dessins de mes fils. Je me suis rappelé la liberté avec laquelle on peint quand on est enfant sans se soucier de plaire, juste dans le but de faire du joli en s’exprimant tout simplement. Je me suis souvenu des éclats de rire des garçons et de leur concentration quand ils se penchaient sur le papier. L’inspiration venait au fur et à mesure. Pas de calcul, pas de proportion. Le flux.   Je sens que je suis portée vers une autre direction et qu’il faut je me donne le temps et l’espace pour me laisser guider. Comme un enfant. J’ai fait des dessins que je ne parviens pas à achever. Les trames son faites mais le remplissage est en suspens. Je vais certainement m’y mettre au moins pour l’un d’entre eux. Mais je me donne aussi la liberté de juste être. Car si l’art devient une prison, un devoir ou une fonction, il cesse d’être inspiration. Et l’Energie qui en émane se cristallise et devient froide. Il n’y a plus de don. C’est le bagne.

20180227_142433.jpg

 

 

Donc voilà ! Ménage in and out ! Oxygène!

Et vous ? Est-ce que ça nettoie aussi ?

En tout cas je continue et je vous tiens au courant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16 réflexions sur “Faire le ménage dedans et dehors.

  1. Coucou
    Faire un bon menage fait du bien, je le fais de temps en temps. C’est fou les choses que l’on accumule. Là tu fais vraiment un grand ménage, intérieur et extérieur, c’est top.
    Bise

    J'aime

  2. Le fameux « nuage du passé », je vois très bien de quoi tu parles ! J’ai tendance à accumuler, et ce fouillis finit par brouiller mon énergie. Alors je tris, je recycle, je donne, je jette… et ça fait un bien fou 🙂 Ca m’arrive plusieurs fois par an, d’un coup, une pulsion… pouf ! hehe
    Alors bonne continuation dans ce cleansing, et tu m’as fait découvrir la chlorella ! xoxo

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s