Etres-Anges rencontres.

Je ne suis pas particulièrement superstitieuse. Même si j’aime les histoires fantastiques, je ne cours pas après les phénomènes paranormaux. J’ai toutefois l’impression que ce sont eux qui me cherchent. Et me trouvent. Avez-vous déjà vécu des situations étranges, plus précisément des rencontres qui vous ont laissé l’impression d’avoir été en contact avec quelqu’un de « l’autre côté »? Je pose cette question parce que ce matin j’ai été réveillée par Tichat mon greffier (chat). Rien d’exceptionnel me direz vous! Peut-être. Ce qu’il y a, c’est que Tichat est mort depuis plus de deux ans . Et quelque fois, je le sens grimper sur mon lit et se poser à mes pieds. Il n’est pas visible mais bon sang, il pèse!

Alors voilà, quatre occasions au cours desquelles j’ai fait ce type de rencontres. Les plus marquantes pour moi en tout cas.

 

 

angel-2048642__340

L’inconnue du restau.

C’était un jour où je prenais ma pause repas. je travaillais dans une boutique du marais . Notre responsable n’avait engagé que des artistes. L’ambiance était joyeuse en temps normal, mais là je venais de rompre avec mon petit-ami. J’ai vu un petit restau mignon décoré sur le thème des l’enfance et des jouets. parfait pour remonter le moral. La serveuse, une jeune femme brune avec des jolies fossettes est venue à moi. Tout de suite elle m’a demandé ce que je voulais, pour finir par demander ce qui n’allait pas. je ne souhaitais pas m’étendre sur mes soucis.

Elle m’a présenté le menu en disant un bon croque ’madame ça vous fera du bien ou je devine plutôt un croque –monsieur ? J’ai ri. Elle m’a dit ah voilà vous souriez ! Vous vous appelez comment ? Félicité. C’est magnifique ! Le bonheur suprême ! Ça vous va très bien. Je m’appelle Lucie. La lumière et le bonheur suprême c’est un rendez-vous au sommet ça. Je ne me souviens plus trop du pia-pia qui a suivi. Mais je sais que je suis sortie de là reboostée et heureuse.

 

Le lendemain, je suis retournée au restaurant avec une amie, Muriel. D’abord parce que je voulais lui présenter Lucie, et aussi parce qu’elle était étalagiste et que je voulais lui montrer la déco marrante et originale. J’ai demandé où était Lucie. Et on m’a répondu qu’aucune Lucie ne travaillait là. J’ai dit elle était là hier. Le jeune homme derrière le comptoir m’a répondu -ça m’étonnerait j’étais de service hier midi. Ma copine Muriel m’a dit, – Tu as rencontré un ange.

Et aussi, le serveur n’allait pas vers les tables. Il fallait commander au comptoir.

 

279_1

Ma Madjo (grand-mère) en pagne dans le métro.

Je devais me rendre sur un tournage à Sète. Ma hantise dans ces cas-là c’est de louper mon train. J’avais pour parer toute éventualité programmé sur trois heures de transport. Je suis à 45 minutes de Paris. Mais avec le RER B… Bref. Je fais mon changement pour gare de Lyon. Je suis assise sur un strapontin. Il y a du monde. Je me plonge dans ma lecture. Un monsieur me tape de la main sur l’épaule, me montrant du doigt une femme noire très âgée vêtue d’une belle tenue en wax. Elle me fait signe d’approcher. Je m’exécute. «Elle me demande.

-Ma fille est-ce que ce train va à … ? L’opposé de la direction que je souhaite prendre. Je réponds,

– Non maman (En Afrique sub-Sah on peut appeler une femme plus âgée maman ou tata) il faut sortir et prendre la rame de l’autre côté. Elle insiste vraiment.

– Ma fille c’est comme ça ?

– Oui maman. Et pour le lui expliquer, je regarde la carte au-dessus des portières et effroi…J’ai pris la mauvaise direction. Je lui dis rapidement que c’est moi que je me suis trompée. Je saute hors du train. Je me retourne pour lui faire signe… Plus de dame.

Grâce à elle j’ai pu prendre mon train à temps.

Et aussi j’ai remercié ma grand-mère.

 

 

 

 

comedy-tragedy-masks-1715466_960_720

Fan de « la Squale ».

On est jeudi et avec ma copine Chantal nous avons pris l‘habitude d’aller au pôle emploi spectacle pour aller à la pêche aux heures. Je lui annonce que je songe à laisser tomber le métier d’actrice. Trop de j’en ai marre. Elle me propose de marcher jusqu’à Bastille où nous allons chiner chez Gudule. En chemin, Chantal avise une petite boutique aux couleurs chatoyantes. . Nous entrons. Un jeune homme métis, vient à ma rencontre.

– C’est vous me dit-il.

– Pardon ?

– C’est vous, la maman de « la Squale » !

– Euh oui… Mais ça fait un bail! Vous vous en souvenez ? (Surtout wow je n’ai pas changé ? Vanité quand tu nous tiens !)

– Je vous ai reconnu tout de suite !

Et il commence à me citer des lignes de mon texte. Lignes dont le souvenir est plus que perdu dans la pampa de mon histoire perso. Chantal est baba et moi aussi. Il me complimente sur mon jeu, me demande où j’en suis. Chantal lui dit que je songe à arrêter. Il me regarde.

-Oh non ce serait dommage !

Il me dit qu’il prend des cours de théâtre et me demande si éventuellement un jour on pourrait se voir. Je lui laisse ma carte de visite. Chantal achète deux baobabs miniatures et un coussin en tissu bariolé.  Nous le saluons et il me dit – Au fait, je m’appelle Gabriel.

Dehors Chantal me dit, – Tu sais que Gabriel est l’ange des artistes? Je l’ignorais.

La semaine d’après, encouragée par cette rencontre je reviens avec Chantal au pôle emploi spectacle. Nous décidons ensuite d’aller voir Gabriel pour lui dire que j’ai suivi ses conseils. Dans la boutique… Vous devinez la suite ? Une jeune femme nous dit qu’aucun jeune homme ne travaille dans le magasin. nous lui parlons des baobabs et du coussin. mais elle nous redit -Pas de Gabriel ici.

Je pense que ça se passe de commentaires.

 

 

 

 

angel-1483356__340

Le mage du périph.

Je sors du centre co de Gif avec ma sœur et mes nièces. Nous nous rendons à une invitation. Je conduis. Au feu, un homme d’une trentaine d’année tape à la vitre passager. Il nous demande si nous prenons la route de Paris. J’acquiesce. Il demande si nous pouvons le prendre. J’ouvre la portière et l’invite à prendre place. En chemin, il me demande si les petites derrière sont mes filles. Je dis que non. Il me raconte sa vie. Il avait quitté la femme qu’il aimait plus que tout il y a plus de quinze ans. Il était trop jeune. Il avait besoin de faire un peu sa vie. Il me raconte ses errances. Elle était plus âgée que lui. Ils se sont retrouvés. Elle est enceinte

Il se tourne vers moi et me demande. -47 ans vous pensez que c’est trop tard pour être parent ? Je réponds que tout dépend des parents.  (Et puis aussi c’est quoi cette question ?) Pia-pia encore sur la vie et tout et tout. Il me demande ce que je fais et me dis que j’ai une allure d’artiste, que je dois m’accrocher , que ça me va bien et que ça finira par porter ses fruits. (Je commence à l’apprécier ce gars !). Il me demande si j’ai quelqu’un dans ma vie. Je réponds non. (Pas envie d’entrer dans les détails) Il me dit.  -Peut-être que le bon n’est simplement pas prêt. Comme moi. Peut-être qu’il lui faut du temps. Je dresse l’oreille. Il me dit – Tout est possible vous savez. Nous arrivons porte de Champerret. Il me demande si je peux le déposer là.  Ça commence à bouchonner grave et j’hésite un peu. J’ai peur de me retrouver dans les embouteillages .- Croyez-moi, il n’y aura pas de bouchon dit-il. Alors je prends la sortie. Je reconnais, je le fais un peu beaucoup la mort dans l’âme en pestant intérieurement sur ce qui m’a fait  prendre cet homme en stop. Nous le déposons.

Avant de nous dire au revoir, il se penche pour me dire. -Tout ira bien vous verrez. Il faut garder confiance. Je démarre. Quand je regarde dans le rétro, plus de monsieur. Ma sœur me dit. – Il est passé où ? Puis, – Je crois que nous avons voyagé avec un ange. Quand nous avons repris le périph, il n’y a avait plus aucun bouchon. Nous sommes arrivées à l’heure.

Et aussi, je venais de rompre avec un homme que j’aimais profondément. Il voulait vivre sa vie.  Il était plus jeune que moi.

 

Et vous? je serai curieuse de savoir ce que vous avez vécu de ce genre.

 

 

 

 


5 réflexions sur “Etres-Anges rencontres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s