Le héros c’est vous!

Monde dystopique. En ce moment j’entends souvent mes amies me parler des séries qu’elles affectionnent. Et ce mot revient souvent dans la conversation. il circule le bouche en bouche comme un mot-de passe pour initiés : »Alors ça se passe dans un monde dystopique… » Et tout le monde à l’eau à la bouche ! Vraiment ? Ça nous fait envie un monde dystopique ? À en croire les millions que se font les franchises se sont faites sur les pages et sur la toile, il faut croire que oui. Dans ce cas alors, bonne nouvelle ! Nous vivons déjà dans un monde dystopique!

IMG_20170406_102200Pourquoi ne le réalisons-nous pas ? Parce que pour le moment, nous croyons être du bon côté du mur. Nous avons encore la possibilité de faire des rêves qui ne consistent pas à vouloir d’être encore en vie le matin.  Mais c’est un fait, pour nombre de personnes, ce monde a déjà basculé dans univers digne de Mad Max. Un de ces univers où des hordes d’humains sans foi ni loi prennent les rennes et créent leur propre règles. Je ne vais pas les citer, le phénomène fait tache d’huile. Et nous, soigneusement la tête dans le trou, nous enfermons dans des salles obscures pour regarder s’effondrer des mondes pas si lointains du nôtre.

Alors effet de loupe sur ces scenarii infiniment similaires :

  • Un monde post- apocalyptique (notez la référence biblique).
  • Un gouvernement, entité indistincte. Cruel et machiavélique.
  • Une société divisée en castes.
  • Les castes nanties sont productives. La caste non productive (Il y en a toujours une seule) est intouchable et vit dans des conditions indignes de tout humain, entre vermine et immondices. (Vraiment ça ne vous dit rien ?).
  • Né*e au choix dans une de ces castes, un être qui dit « Non ». Soit volontairement parce que ras la couette de tout ça, oui fait pas exprès mais tombe dedans parce que risque sa peau (Houlà !).
  • Cet être est notre héroïne ou héros et va combattre l’establishment. C’est l’Elu*e. (Vraiment vous ne voyez pas ?)
  • Un*e Elu*e qui devient l’ennemi*e publique numéro un.
  • Un*e Elu*e qui va tous les sauver. Abolir les castes et redonner à tous la liberté et le bonheur d’en profiter. (Là vous avez trouvé tout de même !)
  • Et quelque fois, une prophétie qui annonce sa venue, son retour ou sa naissance…
  • Et mieux encore, il lui arrive de se sacrifier ou de disparaitre une fois sa mission accomplie.

 

Ne nous y trompons pas, si ces films pullulent c’est parce que les églises se vident. Les nouvelles cathédrales vendent du pop-corn et des nounours en gélatine. Elles ont un message pour les masses. Ces films pour ados et kidults. En période de crise c’est le véhicule le plus efficace agir sur l’inconscient collectif et faire savoir aux gens qu’ils peuvent être des moutons, parce qu’un jour surgira d’entre eux, celle ou celui qui aura la solution à leur problème. L’Elu*e qui saura les rassembler et mettre fin aux injustices et à la précarité. Une façon subtile de vous dire, « ce n’est pas de ta faute si tu ne fais rien pour changer tout ça, tu n’es pas l’élu*e c’est tout ».

 

Alors je vais oser me permettre un petit message. Nous sommes tous*tes les ELU*ES. Nous avons tous*tes  la capacité de transformer les choses. Il suffit de commencer par nos propres vies. Nos pensées. Nos actes. Ouvrir. Chercher. Entreprendre. Même un petit geste, quelque chose qui nous sort de la boite dans laquelle nous nous sommes enfermé*es fera une différence. Des millions de mini-transformations peuvent aboutir à une révolution.

Alors chaque semaine pour débuter, faites quelques chose de différent. J’ai commencé cette semaine à faire les cinq tibétains le matin. Mon dos était tellement raide que j’avais l’impression de porter un corset de Nicki Minaj. C’est mon changement de la semaine. Quel est le vôtre ?

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s